FASHION GIRLS…

Hi dolls,

J’ai une question pour vous mes fashion dolls. Je pense que vous avez remarqué que les filles ou femmes apprêtées, qui aiment la mode, les talons vertigineux, le make-up, Louboutin et les 2.55 de Chanel :

* Celles qui reussissent à être chic même en tee-shirt et jeans.

* Celles qui considérent Carrie Bradshaw comme une sœur et Carine Roitfeld comme une mère.

* Celles qui sont prêtes à faire 100km à pied pour une jupe crayon vintage, ou une petite robe noire.

*Celles qui n’ont pas mangé pendant 2 jours à la mort d’Yves Saint-Laurent.

*Celles qui disent Miuccia en parlant de Prada ou Donatella en parlant de Versace.

*Celles qui disent “C’est couture”.

sont toujours mal jugées, considérées comme superficielles, abstraites, ne comptant que sur la beauté pour obtenir une reconnaissance, suffisantes, méchantes, hautaines et j’en passe… Vous, comme moi, nous savons et nous prouvons tous les jours que ce n’est pas vrai, nous avons certes la mode dans le sang mais nous bâtissons au jour le jour une carrière professionnelle dans des domaines sérieux, j’en connais qui sont gentilles comme tout, aimantes et simples.  Mais je tiens à avoir votre avis sur le pourquoi du comment. Comment cela se fait-il que ces étiquettes nous soient systématiquement attribuées? J’ai vraiment besoin de réponses…

About these ads

15 thoughts on “FASHION GIRLS…

  1. Il ne faut pas s’étonner de l’existence de ces étiquettes parce que déjà dans les médias la méchante de service est toujours la fashion girl.

  2. Ils pensent cela juste pour se donner plus de sécurité. Il est toujours plus facile de critiquer l’autre. Il faut que ces gens là comprennent que la mode est juste une passion comme les autres à la seule différence qu’elle rend ses passionnées esthétiquement à part.

  3. Je te promets wfi que c’est un vrai phénoméne, des stéréotypes dont on ne se débarassera jamais finalement je crois qu’il faut en rire parce que sinon on devra gérer l’insécurité de certaines, la peur de certains et les préjugés de tous. Restons nous-mêmes!

  4. Ce ne sont que des préjugés, ils ont peur de tout ce que la mode représente, je pense sérieusement que pour certaines personnes ça doit être difficile d’être autour de femmes comme nous alors elles s’éloignent de nous en se donnant l’impression que c’est nous qui les avons exclues alors que c’est tout à fait faux. Lorsque j’emmène mon fils de 5 ans à l’école, les autres mamans font tout pour m’éviter et quand j’en ai parlé avec mon mari il m’a répondu : «Tu dois leur faire peur avec tes tenues fashion et c’est facile de t’éviter parce qu’avec le bruit de tes talons, on t’entend arriver de très loin» , j’étais choquée wfi!

  5. Tout d’abord wfi je te remercie d’avoir posé cette question parce que c’est une chose que je vis au jour le jour. La première chose dont les gens pensent en voyant les femmes comme nous c’est que nous sommes superficielles, hautaines et inaccessibles, bien évidemment je suis tout sauf ces adjectifs qui ne sont rien d’autres que des préjugés et bien après j’ai compris que c’était une manière pour ces gens de se sentir mieux à côté de nous, ils préférent nous attaquer sur notre intelligence ou notre façon d’être pour se donner un peu d’importance. Quand j’étais plus jeune certaines réflexions et regards me faisaient souffrir, j’aurai aimé que l’on voit autre chose que mon apparence, mes chaussures, mon sac, ma robe mais maintenant que je suis une adulte, que je sais qui je suis vraiment, je me moque de ce que les gens peuvent dire. J’aime la mode, j’aime être glamour et me faire belle et je ne vais pas m’en excuser.

  6. Ils ont des préjugés parce qu’ils sont impressionnés, parfois c’est de la jalousie mais le côté superficiel de la mode existe vraiment, il faut prouver que ce n’est pas ce qui nous attire. Au travail j’entendais vraiment du tout mais j’en faisais toujours plus, je relevai tout le temps le niveau pour leur montrer que leurs réflexions ne faisaient que m’encourager à être la femme la plus glamour qu’ils aient jamais vu et à force ils ont fini par la fermer.

  7. Tu es super drôle, Carrie Bradshaw est vraiment ma sœur pour info. Pour en venir à notre sujet, le vrai probléme est que la mode est vraiment connectée à l’argent dans la tête des gens c’est donc l’une des raisons pour laquelle la superfiacilité est souvent mis sur le tapis mais soyons honnêtes la plupart des personnes qui nous critiquent nous admirent secrétement et veulent être à notre place.

  8. Il est vrai qu’on dit souvent de nous que nous sommes hautaines, snobs, que l’on dénigre les autres mais moi je pense que c’est les autres qui se dénigrent seuls en se sentant tout de suite mal à l’aise en notre présence et ce n’est absolument pas de notre faute. Je ne peux parler avec certitude que de ma personne et ce qui compte le plus dans la vie pour moi c’est la générosité et le bonheur que j’apporte à mes proches. Pourtant je dis bien Miuccia en parlant de Prada et je t’aime wfi.

  9. Bientôt il faudra s’excuser d’être féminine! Non mais c’est bon quoi, il faut arrêter. Il y a une grande différence entre ce que les personnes pensent de nous et ce que nous sommes vraiment. Par exemple toi wfi si quelqu’un te croise dans la rue, il aura beaucoup de mal à croire que tu es dans l’humanitaire ou que tu écris des livres. Les préjugés ne se dissiperont jamais. Une femme apprêtée sera toujours vue comme futile.

  10. La mode est et restera un moyen d’expression, il ne faut pas en vouloir à une femme de faire attention à elle, de tenir à être chic et belle. Ne nous détester pas à cause de ça SVP, nous ne mordons pas, nous ne sommes pas hautaines, nous sommes loin, très très loin d’être superficielles.

  11. Les étiquettes seront toujours là parce qu’elles sont alimentées par tout ce qui constitue le monde de la mode. Dans les séries télévisées, les films, les reality shows, la méchante de l’histoire est toujours la plus belle, fashion, en haut talon, bien maquillée, bien coiffée sans parler des magazines de mode et autres. En fin de compte nous serons toujours vues comme ce genre de fille même si nous sommes dans la vraie vie. Maintenant il y a des personnes qui pour se sentir mieux autour de nous préférent nous mettre dans des mauvaises cases et appellons un chat, un chat c’est juste de la jalousie.

  12. Celles qui travaillent que dans le secteur de la mode ont plus de chance parce qu’elles fondent dans le décor mais si tu es écrivain comme Charlotte Seck ou conseillére en investissements financiers comme Maxine Roy, c’est là que les choses se corsent. Ce qui revient le plus c’est le mot superficielle, c’est là une façon pour les autres de se rassurer, de se protéger des personnes comme nous, alors quand on s’exprime et qu’ils se rendent compte que cette femme n’est pas seulement superbe mais elle est aussi brillante alors ceux qui sont de mauvaise foi et qui préférent nous détester sont presque déçus, les plus honnêtes s’excusent et t’avouent qu’ils t’ont mal jugée. Quoiqu’il en soit il ne faut pas s’attarder là-dessus, perso, je serai toujours une femme apprêtée parce que c’est ma personnalité, je me sens bien comme je suis.

  13. Eh bien je crois les amies que jamais ces étiquettes comme les appelle wfi ne disparaitront parce que malheureusement la mode est assimilée au luxe qui est assimilé à l’argent qui est assimilé au snobisme. Pour moi la mode est un moyen d’expression rien de plus, rien de moins mais les autres ne le voient pas ainsi. Il faut aussi dire sans prétention aucune que parfois ils disent que nous sommes superficielles ou autre débilité juste par jalousie.

  14. J’ai la réponse exacte moi : les hommes qui disent ça de nous veulent nous avoir et ont peur de nous approcher alors ils se rassurent ou se vengent par “de toute façon elle n’a rien dans la tête, elle est superficielle, elle ne pense qu’à se faire belle, je ne pourrai pas lui payer ces chaussures alors ce n’est pas la peine que j’aille lui parler elle ne me regardera même pas”. Pour les filles qui disent ça de nous, c’est PIRE, parce qu’elles veulent DOUBLEMENT se rassurer en disant qu’on a rien dans la tête, elles sont jalouses dès le premier contact visuel, te considére comme leur ennemie alors je vous conseille les filles de juste ignorer toutes ces étiquettes parce que le plus important c’est de se regarder dans la glace et de se dire “je suis quelqu’un de bien”, de toujours être respectueux mais en ne se laissant pas faire, de prouver à sa famille, ses amis et son amoureux que le plus important dans notre vie même si on a pleuré deux jours à la mort de YSL c’est eux et pas nos fringues.

  15. “Il est plus facile de briser un atome que de briser un préjugé” Einstein

    Certaines personnes pensent que la passion de la mode est reservee à une certaine categorie de personnes, socialement aisees et donc forcement hautaines, superficielles et j’en passe; on associe souvent à la mode un rapport malsain avec l’argent… Alors que la passion de la mode transcende toutes ces idees.. A qui la faute? peut etre à certains medias pour qui mode = mannequin anorexique + designer arrogant + filles ecervelees + …
    peut etre aussi que la faute incombe egalement à CERTAINS acteurs de la mode qui renvoient une telle image. Seulement, combien de personnes passionnees et ferventes defenderesses de la mode sont exemplaires, ouvertes d’esprit et ont la tete sur les epaules? J’en suis sure qu’il y’en a plus qu’on ne le croit ou que l’on veut nous faire croire…
    La mode c’est la creation, c’est l’inventivite, c’est l’originalite, or “Les idees sont les racines de la creation”, donc exprimez vos idees librement et vivez la mode tout simplement a votre maniere!
    Lika

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s