Hola !

Hi dolls,

I am so sorry I have been away from this blog but I was so busy working. I didn’t tell you guys anything but I became an editorialist for a magazine since January 2014 and till now it has been an amazing journey. I met very inspiring people who are teaching me a lot, but the most important I do what I love the most : writing. I write about economics, politics, fashion, society, I get to express myself, give my opinion and I don’t remember being that happy.
My friends who are never impressed by what I do because they got used to the fact that I write books and that I have a career in the fashion industry, they all started to become so loudly proud every single time they open the magazine and that means a lot to me because they are the only family I have.
Here are some of my articles, I hope you guys enjoy it and you can translate it as well in English.
Love from W.F.I

20140417-183625.jpg

20140417-183714.jpg

20140417-183726.jpg

PARIS FASHION WEEK PRÊT-À-PORTER FALL/WINTER 2014/2015 : CHANEL…

Ok ! Tu es tellement chic que tu fais tes courses au supermarché Chanel avec un cadi Chanel pour acheter des “coco-quillettes”, des “sardines au tweed” ou du “Cambon beurre”. Côté looks, on retrouve le sporty chic avec des baskets au pieds pour toutes les clientes même celles avec un ensemble tailleur en tweed et des colliers de perles.

20140304-145230.jpg

20140304-145239.jpg

20140304-145253.jpg

20140304-145305.jpg

20140304-145502.jpg

20140304-145515.jpg

20140304-145532.jpg

20140304-145606.jpg

20140304-145623.jpg

20140304-145646.jpg

20140304-145658.jpg

20140304-145713.jpg

20140304-145738.jpg

20140304-145751.jpg

20140304-145806.jpg

20140304-145818.jpg

20140304-145841.jpg

20140304-145910.jpg

20140304-145923.jpg

20140304-145938.jpg

20140304-145950.jpg

20140304-150009.jpg

20140304-150027.jpg

20140304-150043.jpg

20140304-150100.jpg

20140304-150113.jpg

20140304-150128.jpg

20140304-150138.jpg

20140304-150151.jpg

20140304-150217.jpg

20140304-150231.jpg

20140304-150244.jpg

20140304-150302.jpg

20140304-150344.jpg

20140304-150355.jpg

20140304-150407.jpg

20140304-150420.jpg

20140304-150430.jpg

20140304-150444.jpg

20140304-150457.jpg

20140304-150509.jpg

20140304-150525.jpg

20140304-150603.jpg

20140304-150624.jpg

20140304-150639.jpg

20140304-150651.jpg

20140304-150715.jpg

20140304-150734.jpg

20140304-150750.jpg

20140304-150801.jpg

20140304-150814.jpg

20140304-150825.jpg

20140304-150836.jpg

20140304-150859.jpg

20140304-150924.jpg

20140304-150938.jpg

20140304-151010.jpg

20140304-151025.jpg

20140304-151036.jpg

20140304-151049.jpg

20140304-151105.jpg

20140304-151115.jpg

20140304-151131.jpg

20140304-151148.jpg

20140304-151200.jpg

20140304-151210.jpg

20140304-151233.jpg

20140304-151244.jpg

20140304-151254.jpg

20140304-151309.jpg

20140304-151324.jpg

20140304-151333.jpg

20140304-151343.jpg

20140304-151356.jpg

20140304-151427.jpg

20140304-151446.jpg

20140304-151458.jpg

20140304-151508.jpg

20140304-151523.jpg

20140304-151532.jpg

20140304-151542.jpg

PARIS FASHION WEEK PRÊT-À-PORTER FALL/WINTER 2014/2015 : BALMAIN…

La femme Balmain est une GLAMAZONNE qui revisite les codes de l’ethnique chic. Le treillis militaire rejoint les tops en péplum imprimés incrustés de chaînes, tels des armures. La tendance asymétrique est bien illustrée ainsi que celle du cuir (présenté en plusieurs tons et couleurs) qui se prolonge. Les accessoires sont XXL et superbes. Un grand bravo à Olivier Rousteing…

20140227-192509.jpg

20140227-192518.jpg

20140227-192531.jpg

20140227-192543.jpg

20140227-192558.jpg

20140227-192613.jpg

20140227-192626.jpg

20140227-192648.jpg

20140227-192712.jpg

20140227-192723.jpg

20140227-192743.jpg

20140227-192808.jpg

20140227-192819.jpg

20140227-192839.jpg

20140227-192851.jpg

20140227-192920.jpg

20140227-192930.jpg

20140227-192954.jpg

20140227-193005.jpg

20140227-193017.jpg

20140227-193029.jpg

20140227-193039.jpg

20140227-193049.jpg

20140227-193100.jpg

20140227-193111.jpg

20140227-193121.jpg

20140227-193133.jpg

20140227-193147.jpg

20140227-193158.jpg

20140227-193207.jpg

20140227-193219.jpg

20140227-193231.jpg

20140227-193245.jpg

20140227-193254.jpg

20140227-193311.jpg

20140227-193330.jpg

20140227-193338.jpg

20140227-193348.jpg

20140227-193404.jpg

20140227-193418.jpg

20140227-193428.jpg

20140227-193438.jpg

20140227-193449.jpg

20140227-193459.jpg

20140227-193511.jpg

20140227-193523.jpg

PARIS FASHION WEEK PRÊT-À-PORTER FALL/WINTER 2014/2015 : ANTHONY VACCARELLO…

Hi dolls,

Chez WFI on ouvre cette semaine de la mode par le chouchou de Donatella Versace dont est adepte la chanteuse Jenifer, jury de “The voice France” : Antony Vaccarello. Le défilé commence par des tenues sobres et chics, pantalon de smoking en duo avec un bombardier en cuir et des escarpins so feminine mais très vite Antony nous replonge dans son univers “Bring sexy back” dont il nous a tant habitué. La femme Vaccarello ose alors la jupe ou la robe en cuir très courte, le rouge et le noir, enfin le col roulé transparent porté par Anja Rubik qui nous avait sérieusement manqué.

20140226-121306.jpg

20140226-121334.jpg

20140226-121345.jpg

20140226-121356.jpg

20140226-121406.jpg

20140226-121414.jpg

20140226-121427.jpg

20140226-121437.jpg

20140226-121451.jpg

20140226-121501.jpg

20140226-121551.jpg

20140226-121603.jpg

20140226-121614.jpg

20140226-121628.jpg

20140226-121642.jpg

20140226-121705.jpg

20140226-121720.jpg

20140226-121733.jpg

20140226-121745.jpg

20140226-121756.jpg

20140226-121806.jpg

20140226-121816.jpg

20140226-121826.jpg

20140226-121836.jpg

20140226-121845.jpg

20140226-121854.jpg

20140226-121903.jpg

20140226-121911.jpg

20140226-121920.jpg

20140226-121930.jpg

20140226-121941.jpg

20140226-121949.jpg

20140226-122002.jpg

20140226-122012.jpg

20140226-122048.jpg

20140226-122100.jpg

20140226-122109.jpg

HAPPY LOVE DAY…

Since 2006, my very close friend Katy Ngom has been my true valentine. She always says that we are married-friends. Two days ago we were talking and I admitted to her that this year, Valentine’s day that we spent so many years laughing at, is going to feel different because I am madly in love… How can I not be ? This man without noticing it, teaches me how to love again. He is so genuine, that he expressed his feelings the moment he felt them. He puts emotion in everything that he does, every relationship that he has, and I think that the way he is has a lot to do with how he was raised. He was taught at a very young age to value love : the love that his parents particularly his father had for him and the love that his brothers and sisters showered him with. So different with the environment in which I grew up, being the only child of my mother. He never panics and sometimes it drives me crazy, I want to shake him and tell him that freaking out is necessary for survival. With him I have learned to take it easy, to slow down and think positively. The best part is, I didn’t expect this. It all came like a gift and I am so grateful… Now the battle of my life, will be to keep him forever and ever…

I wish to all my fashion dolls to experience love, to have a healthy and sincere relationship and to spend a glamorous valentine’s day…

W.F.I

Image

ILLUSTRATION PAR LAURIE SOLVAR

La belle Nawelle vous propose un Tutorial de maquillage romantique pour que vous soyez la plus belle des amoureuses sur http://www.nawellebeauty.blogspot.com

DIANE VON FURSTENBERG FALL/WINTER 2014…

Image

Hi dolls,

Diane célèbre les quarante ans de la wrap dress qui est formidablement illustrée à travers cette collection. J’aime cette femme qui est devenue avec le temps comme une mère pour moi. Elle m’inspire, me rend forte et est capable d’effacer mes peurs. Elle trouve toujours les mots qu’il faut. C’est tout naturellement que le monde entier célèbre avec elle, la force qu’elle transmet à toutes les femmes.

Vive Diane…

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Image

INTRODUCING VICTORIA…

Hi dolls,

Victoria Lukeba, 19 ans est l’auteure de plusieurs chroniques et nouvelles publiées dans des magazines Suisses et français (Amina magazine Février 2014). Originaire d’Angola, elle grandit dans la ville de Lausanne en Suisse. Victoria rêve de devenir journaliste et écrivaine. L’illustration est signée par la talentueuse Laurie Solvar de la revue Amina.

Bonne lecture…

Love from W.F.I

20140201-214603.jpg

20140201-214624.jpg

20140201-214641.jpg

QUE PORTER CET HIVER ?

Le cuir est une valeur sûre de l’hiver 2014. Il vient sous forme de tendance Grunge.  Le grunge est un genre musical des années 80. Mais la mode n’a pas de frontière et l’invite sur nos cintres. Un mélange entre le punk, le rock et le « heavy metal » si bien que le dernier gala du MET était au thème de cette tendance. Pour l’adoucir on le porte en version ni-matière. Il se mixe avec de la laine sur les manteaux, du jersey sur les robes ou en bande cloutée sur les jupes crayon.

Image

Le noir et blanc boyish :  pour rester glamour en toute circonstance, rien ne vaut ce duo de couleur simple et épuré. C’est à travers le noir et blanc, que les créateurs ont choisi de mettre en avant l’ambiguïté entre le masculin et le féminin cet hiver 2014. Nous vous conseillons un blazer foncé porté avec une chemise blanche et un pantalon de smoking comme celui de  Beyoncé qui illustre parfaitement cette tendance.

Image

Le manteau rose pastel est là pour casser les codes. Il apporte de la fraîcheur et de la couleur aux tenues habituellement sombres de l’hiver. L a bonne nouvelle est que l’on peut croiser cette tendance avec celle du manteau oversize ayant ainsi une pièce qui fait allusion à deux styles. Attention à la fashion faux-pas, surtout éviter les chaussures plates, pour adopter le manteau rose pastel oversize. Il faudra se mettre en talons hauts pour ne pas ressembler à une fillette de 12 ans. Vous pouvez compter sur lui pour une allure romantique.

Image

Le pull en mohair s’impose et devient l’un des must-have de cette saison. Rappellent vaguement le fourrure, il est mieux travaillé et plus accepté par les militants du PETA. Volumineux, duveteux et confortable, il se porte en couleur poudrée sur une longue jupe cintrée qui s’arrête juste au dessus du genoux. Son côté rétro nous rend glamour  instantanément.

Image

Le collier à maillon, on l’adore car elle peut redonner vie à la plus basique des petite robe noire. Ou encore rendre un tee-shirt blanc très cool. Vous pourrez le trouvez chez Asos ou H&M aussi bien que chez Céline ou Yves Saint-Laurent. Ça dépend de la manière dont vous aller affronter votre banquier après.

Image

Les escarpins bicolore sont minimalistes, classiques et épurés. Ils vous permettent de donner sans déployer de grands efforts un air pointu et travaillé à votre look.

Image

Les bottines « Chelsea » sont là pour donner un esprit rock à ce que vous portez. Autre point fort, elles sont très confortable. Elles sont passées des podiums de défilé à la rue très vite en faisant l’unanimité chez les adeptes du preppy chic. A mettre avec un pantalon slim de préférence.

Image

Le crop-top, il fait frais d’accord. Mais rassurez-vous ! Il existe en pull et avec un pantalon ou une jupe taille haute, vous serez la plus belle pour affronter l’hiver.

Image

A VOUS DE JOUER FASHION DOLLS…

LOVE FROM W.F.I

PARIS HAUTE COUTURE FASHION WEEK SPRING 2014 : JEAN PAUL GAULTIER…

On aime sa folie, il insiste sur les papillons comme tous les grands créateurs de la semaine de la mode haute couture mais sa créativité est unique. Il y a deux choses dont aucune femme glamour ne résiste :  c’est le corset et la jupe crayon (N’est-ce pas Kalista Sy), atout de séduction majeur que le créateur français présente en couleur : bleu électrique, bleu paon ou encore sous forme d’ailes de libellule . Puisque la femme so couture doit papillonner on en aura besoin même si les gants en cuir noirs sont déjà acquis. Qui mieux que Dita Von Teese pour clôturer ce moment d’intensité feuilletonesque.

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Image

PARIS HAUTE COUTURE FASHION WEEK SPRING 2014 : VALENTINO…

Vous vous souvenez il y a trois ans à quel point les modeuses évoluaient au rythme de l’ethnique chic et du tribal ? Et bien Pier Paolo et Maria Grazia nous renouvellent cette tendance. A côté des papillons brodés sur la douce dentelle et des tulles, le roi lion s’impose sur des tenues puissantes à côté des biches, antilopes, serpents et autres animaux de la jungle. La femme Valentino ose la transparence avec des notes de musique pour adoucir ce monde de terreur.

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Image

PARIS HAUTE COUTURE FASHION WEEK SPRING 2014 : ELIE SAAB…

Il n’est plus nécessaire de préciser que c’est le couturier préféré de W.F.I, pour l’été 2014, il propose une robe de bal fleurie et colorée à toutes les princesses du monde. Comme d’habitude les broderies et le tulles sont omniprésentes. La transparence est proposée sous plusieurs formes et couleurs rejoignant les plissures et fentes des robes asymétriques.

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Image

ImageImage

Image

Image

Image

Image

PARIS FASHION WEEK HAUTE COUTURE SPRING 2014 : STÉPHANE ROLLAND…

Réussir à donner du volume a des matières aussi légères : qui d’autre que Stéphane Rolland peut le faire ? Péplum, épaule structurée, détail en cuir et vinyle pour une demoiselle qui papillonne même le jour de son mariage avec une robe orange.

Stéphane veut une femme engagée dans une nouvelle modernité, déterminée et lumineuse…

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Image

PARIS HAUTE COUTURE FASHION WEEK SPRING 2014 : DIOR…

Ce cher Raf Simons évoque la sensualité féminine avec subtilité. Des couches transparentes et vaporeuses aux tissus perforés, tout est réuni pour montrer de la chair mais pas trop en donnant une sensation si légère que l’on a l’impression que la femme Dior Flotte en se déplaçant. Raf a choisi des tons très faciles à porter mais fait durer la tendance pastelle une saison de plus.

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Image

PARIS HAUTE COUTURE FASHION WEEK SPRING 2014 : CHANEL…

Chez Chanel, les robes “Haute Couture” se portent avec des baskets ultra sporty pour le “Cambon Club”. Karl plus surprenant que jamais mêle le raffinement du fait-main aux chaussures de sport “pour ramener la haute couture à la réalité” nous confie-t-il. La femme Chanel n’a pas le temps de se coiffer, elle est pressée, ses cheveux sont ébouriffés et son make-up vient du futur. Néanmoins elle garde l’esprit Coco Chanel avec les perles, la mousselines, la soie, les broderies et les corsets glamours, elle a juste rajouté des accoudoirs argentés pour ne pas se blesser en tombant et une banane pour y mettre sa carte bancaire, histoire de pouvoir racheter des talons après le sport.

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Image

PARIS HAUTE COUTURE FASHION WEEK SPRING 2014 : GIAMBATTISTA VALLI…

Hi dolls,

C’est parti pour un tour de la plus importante semaine du calendrier de l’industrie de la mode : Haute Couture Fashion Week…

Accro aux fleurs en tout genre, Giambattista Valli nous les offre sous toutes les coutures : en motif 3D, bustier, avec des jupes bouffantes style jodhpur. Toutes ces belles choses accompagnées de nœuds, de tulles et de péplum. Des tons poudrés sur des couleurs fortes presque agressives.

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Caroline Berg Eriksen…

Hi dolls,

Je suis juste interloquée de voir tout le scandale qui existe autour de cette magnifique blogueuse norvégienne du nom de Caroline Berg Eriksen qui a posté une photo sur instragram montrant son ventre plat seulement QUATRE jours après avoir accouché d’une petite fille. Il est où le problème ? I mean, don’t hate her because she is beautiful ? Get over it… Ce qui me révolte c’est qu’il faut presque s’excuser d’être une femme qui prend soin de son corps, qui est belle et qui s’assume. Le plus révoltant c’est que la méchanceté et la critique viennent toujours des autres femmes. Soutenez-vous ! Encouragez-vous ! Respectez-vous ! Acceptez votre corps ! Vous verrez la vie sera plus facile et elle sera meilleure…

Caroline, stay gorgeous, you rock…

W.F.I

20131203-192504.jpg

20131203-192520.jpg

20131203-192527.jpg

20131203-193059.jpg

FASHION FRESH AIR #2 : LASSANA SAMASSA…

Lassana Samassa, De l’art à la mode :

Diplômé d’art plastique, d’art appliqué et de communication graphique, il exposait ses peintures, dessins et illustrations dans les petits troquets de la capitale et autres salon d’expositions destinaient aux artistes émergeant. Mais au bout du compte, un petit “quelque chose” lui manquait. Ce métier que sa mère et sa grande-mère pratiquaient, cette discipline tellement présente qu’elle était encrée dans ses habitudes comme de manger ou de regarder la télé. Il dit, je cite : “la mode était toute mon éducation ! Je dessinais des silhouettes pour ma mère, je connaissais les tissus, les coupes, les formes, la maison noyait sous les tissus et les étoffes, parfois je dormais dedans … C’était toute mon éducation, je ne pouvais y échapper. Je me suis inscrit à Formamod, une école de mode près de Nation, grâce à l’entente qu’il y a eu entre le directeur de l’école et moi. Aujourd’hui, j’ai crée ma signature: « Immortel by LassanaSamassa ». Un concept qui transparait aussi bien sur mes tableaux que sur mes vêtements.

Je me suis résolus à ne choisir de casquette, et de porter les deux. Comme une discipline hybride, un style fusionnel, ou l’une n’existe pas sans l’autre. Peindre et illustrer vont de paire avec modeler et coudre. Pas une robe ne prend forme sans le premier coup de crayon. Une partie de mes inspirations provient d’un univers imaginaire pouvant être retranscrit uniquement par la bande dessiné. La dextérité dont j’ai héritée m’aide à interpréter mes ressentis et refléter mon imaginaire. Le résultat de mes création est fondamentalement lié à la discipline de base; le dessin. C’est devenu une valeur ajouter, un moyen indissociable qui permet la transition de l’irréel au réel.

 

Image

COLLECTION immortel by lassana samassa

Une collection unique et Continuelle, des basics revisité fondent son identité.

Une collection qui conte une histoire à deux voies; “Immortel” et à la fois “I’M Mortel” tels est le paradoxe de la signature. D’une part des vêtements intemporels venus des décades comme une rétrospective continuelle, et de l’autre des vêtements tendances et furtifs, présents le temps d’une saison. Des tissus emblématiques et ancestrales : La laine pure de de la maison dormeuil, protocolaire des uniformes anglais et le Bazin, prestigieux coton des cérémonies Africaines. Le tout représenté par des coupes qui soulignent la féminité. Des basics revisité et des créations nouvelles et régulières fondent la signature.

IDENTITÉ

Une “luxury brand” qui transcrit un sortilège, caractérisé par des pratiques de haute couture et un style originel des modèles. “Des vêtements “couture”, édition prêt à porter”. La collection continue “Immortel” se situe entre les interventions artistiques d’un peintre et la dextérité d’un architecte moderne. Un style fusionnel, expression d’un luxe non conventionnel, alliant l’avancé à la puissante empreinte des origines. Des robes couleurs du fétichisme et du modernisme, pour une clientèle totalement féminine.

Image

Image

Image

La femme immortel est parisienne de caractère, elle est indépendante, distinguée, raffinée. et aborde l’originalité à chaque croisement de rue. Elle est aussi de caractère conservatrice, parfois dirigeante, parfois militante. Je l’observe souvent de ce petit café de rive gauche, mon bloc de croquis à mes côtés et le crayon à la main. D’un pas assuré et dynamique elle aborde l’originalité à chaque coins de rue de la capitale. Elle provoque mes inspirations, elle défend ma légitimité.

Légende des photos :

Robe Black Lace (Dentelle re-brodée de perles et satin de soie duchesse) lors de la black fashion week 2013

Prisca Ogouma, présentatrice d’Africa Million et chroniqueuse sur Canal plus d’Afrique, porte une robe trench en Bazin jaune d’or.

Image

Image

La boutique : Eme & Isa Galerie, 38 rue Quincampoix 75004 Paris
facebook : Immortel by Lassana Samassa
twitter : @iMmOrteLbyLS ou iMmOrteL by LSamassa

Image

Image

FASHION FRESH AIR #1 : DIARRA BOUSSO

Hi dolls,

The writer fashion icon was asked to take a look at the young and upcoming designers we must keep an eye on because they might represent the future of the fashion industry in Africa and Europe and hopefully all over the world someday. I took my mission very seriously and I meticulously made my sorting. The next few weeks you will have series of articles called Fashion Fresh Air with the lucky ones.

Love from W.F.I

.

20131122-124325.jpg

20131122-124613.jpg

20131122-124655.jpg

20131122-124730.jpg

20131122-124807.jpg

20131122-124827.jpg

20131122-124858.jpg

20131122-124951.jpg

VILLAGE DES CULTURES URBAINES…

Hi dolls,

I am sorry I desert you for a moment but I was so busy these last days. I had an amazing time in Senegal, my lovely country with my family and friends, then I had to come back in Paris for an event ” Le village des cultures urbaines ” because I had the huge honor to be one of the artist of that festival. “Jusqu’à ce que l’éternité nous sépare ” is making me so so so proud and I am grateful for everything that is going on right now.

I missed fashion week but I have a lot of things that we gonna share like trends, upcoming and young designers that I discovered, my winter must-haves, the new models that we should look at and promote.

For the event I was dressed by young designer Lassana Samassa who is just terrific, we will talk about him very soon here and Helene Diouf ( SISTERS OF AFRIKA ) she represents THE NEW CHIC and I just love her designs but for now some pictures to share this wonderful moment with you my fashion dolls.

I send you all my love…

W.F.I

20131102-232030.jpg

20131102-232052.jpg

20131102-232105.jpg

20131102-232117.jpg

20131102-232135.jpg

20131102-232150.jpg

20131102-232204.jpg

20131102-232317.jpg

20131102-232328.jpg

20131102-232350.jpg

PARIS FASHION WEEK SPRING/SUMMER 2014…

MEET SARAH…
SARAH DIOUF
SD PFW
Sarah Diouf is the founder and Editor-in-chief of Ghubar Magazine, a digital fashion publication based in Paris.
Having not been able to attend the shows this season, I invited Sarah to relate the events and her appreciation of the latest collections.
I invite you to re-live this intense month of fashion frivolities through her words.
W.F.I
—–
‘September is the January of Fashion’  not only because it matches this huge come back period where you decide to cut your hair, lose some weight, wear high heels 24/7, or go with any resolutions you won’t stick to for more than six weeks, but also because September is to any fashion editor on duty the beginning of an unstoppable 4 weeks swirl where New York, London, Milan and Paris turn one after the other into scenes of a future we will all be wearing in six months.
And to be able to witness it closely is an undeniable luxury.
When I first started attending shows five years ago, it wasn’t easy to get access to big powerhouses and established labels presentations, because I was part of the digital world – yet known and still blurry for PRs in need of material support to show their clients the spread results of their worldwide shopping requests – but also because I was presumed too young to run a fashion magazine – again presumingly – addressing a crowd who might not even be able to afford pieces from my reports (…). Then everytime I was turned down for a request, I was politely reminding that their gesture wasn’t very Chanel. Because indeed “Where is the fashion if it doesn’t get to the streets?”
The same streets, neglected for too long, [while giving power to the brands through an alternative travelling image now preached by all] that are rebelling today against the fashion diktats, fighting for the end of labels supremacy, bones-out-skinny girls, and the end of uniformity.
The same streets that are now inspiring the runways, and turned into the word of this upcoming Springroll.
Yet, this season kicked off in New York with an unexpected highlight straight shooting at the fashion makers with a big mark underlining the absence – total or partial – of color on the runway. A tense debate impacting the general mood of this fashion week, but not the appreciation of real mooses of creativity, starting with the two most expected runways in New York.
Echo of our generation codes, Alexander Wang’s new move was bold and time appropriate ; playing the self branding game, and clearly showing the Exit to the No-Logo era. His beauty with attitude screamed out loud that THIS was made – without a doubt – for [the girls in] the streets.
A modern tale shared with Marc Jacobs, who made a strong statement breaking with the seasons codes : to flaunt a victorian jacket with sneakers, to wear black lace in the summer, to go against the expected bright and soft colors…to be different, and bring high fashion down to the ground. #NYFW
image
ALEXANDER WANG SS14 (2).JPG
MARC JACOBS SS14 (1)
MARC JACOBS SS14 (2)
It’s then a long swim from New York to London that gave the Spring 14 girl a wet wavy look with an aquatic hourglass shape and futuristic volumes at Peter Pilotto, never letting go of the groundbreaking printed fabrics we love him for. #LFW
PETER PILOTTO SS14 (1)
\\
PETER PILOTTO SS14 (4)
Off to Milan, the spring revolution was a major moment : Girl gangs and street art murals.
With her Street Feminist characters, Miuccia Prada striked hard with a collection looking like no other, bringing back the actual joy and engaging voice lost in fashion for few seasons. #MFW
PRADA SS14 (1)
PRADA SS14 (2).JPG
Then last but not least, Paris offered us outdoors and street culture ; city tribes at Celine [crossing Brassai references and graffiti], blossoming tulips at Balenciaga, and a very polite F you Fashion at Rick Owens [who introduced his collection with a non-models stepping group performance under a crowd standing ovation], answering all together to something asked and expected for way too long : Authenticity.
BALENCIAGA SS14 (1)
CELINE SS14 (2)
RICK OWENS SS14 (1)
RICK OWENS SS14 (1)
Meaning the voice of the street has finally been heard.
SARAH DIOUF